N’oubliez pas de vous abonner à la chaine Youtube en cliquant ici, ou alors directement au podcast en cliquant ici#AWB pour interagir sur Twitter. 

5ème épisode du Web Bistro d’Analytics SEO, sous forme de table ronde. Aujourd’hui, nous recevons: Matthieu Tournade de l’agence Yakamama, Alan Cladx de l’agence Cladx et Pierre Ammeloot de l’agence Euréos.

Les sujets traités :

  • Comment faire comprendre à son client que l’audit SEO d’un site n’est que le début du projet  ?
  • Publier du contenu c’est bien, mais à quelle fréquence ?
  • Et si pour être bien référencé, il suffit de rendre service à Google en lui permettant d’économiser des ressources techniques ?

Ce qu’il faut retenir :

  • Concernant les audits SEO:
    • Il ne faut absolument pas négliger le temps qui sera passé  à expliquer l’audit à son client (quitte à l’inclure dans le devis). Tout cela dans le but d’éviter que l’audit SEO soit vite oublié.
    • Il faut aussi faire comprendre au client que les tâches à réaliser sont en général des actions à long terme.
    • Il faut également leur faire comprendre que rien de sera possible sans vraies ressources pour les réaliser.
    • Essayer de prioriser les actions pour faciliter le travail du client.
    • A noter que l’audit reste en général bien moins cher que les actions à mettre en place.
  • Concernant la fréquence du contenu:
    • Le contenu reste toujours roi pour se référencer. Publier régulièrement est tout aussi important que créer du contenu.
    • Publier 10 articles en une fois, et ne pas publier pendant des mois et des mois reste inutile. Publier 1 fois par semaine en moyenne est un bon début.
    • On peut vraiment parler de tous les sujets. L’imagination est votre seule limite (vous pouvez vous servir de l’actualité générale ou de votre propre actualité entreprise). Astuces: faire des articles à classement (les 10 premiers, etc…).
  • Concernant Google et la visibilité:
    • Si l’on respecte les normes de Google, notre site est mieux référencé.
    • Cependant, nous remarquons que plus le temps passe, plus les règles imposées par Google tendent à optimiser leurs ressources techniques.
    • Il ne faut pas oublier que Google est une entreprise qui n’a qu’un seul but, faire de l’argent.
    • Aujourd’hui, les critères techniques (temps de chargement, duplicate content etc.) sont des critères primordiaux pour être mieux référencé.